IBRAHIMOVIC : « Le Milan avait besoin de moi. Blessure? 1 ou 2 semaines de stop. »


Zlatan Ibrahimovic revient sur cette année 2020, et notamment les raisons de son arrivée à Milan pour son Ibra 2.0: (Le bilan de Zlatan Ibrahimoviç 2.0 au Milan AC.)
« Avant Noël, le Milan perd honteusement contre l’Atalanta et de là ils m’ont appelés. Il y avait Milan et Bologna. Je me suis demandé où j’aurais le plus d’adrénaline. Chaque jour, quand je me lèves à 7h00, j’ai des douleurs, mais tu dois aller à la salle de sport et tout faire pour rester en forme. Tu dois avoir des objectifs à atteindre. Et me concernant, ce n’est pas un contrat. Alors j’ai demandé à Mino (ndrl Raiola) quelle equipe avait le plus besoin de moi. Et il m’a simplement répondu : Milan ! Il disait que j’étais le seul capable de relever le club après des années compliquées.« 

Et concernant son retour et sa fin de carrière, Zlatan évoque un scénario qui ne s’est pas passé exactement comme prévu :
« Mon scénario était simple. Le challenge que je m’étais fixé n’était pas impossible (car rien est impossible dans la vie) mais très difficile. Je me rappelle la première question durant ma conférence de presse. Tu reviens à Milan, personne n’a réussi à s’imposer après être parti, pourquoi avec toi ce serait différent? Et j’avais simplement répondu parce que j’ai toujours la même passion que quand j’ai démarré. Quand j’entends dire que les gens ne comprennent pas ce que je fais à 39 ans, c’est exactement pour cette raison que je veux faire plus. C’est maintenant que je dois le démontrer, que je dois le faire, que je veux le faire. Quand c’est aussi difficile et que tu y arrives encore, la sensation est impossible à décrire.« 

Cette saison, Zlatan Ibrahimovic a modifié son jeu à Milan et a une position particulière sur le terrain.
« Je ne fais pas la phase défensive, et je suis libre pour la phase offensive. Cette énergie, cette condition, cette course dans les jambes, tout cela est calculé. Si je pouvais courir pendant 90 minutes je le ferai, mais ce n’est plus possible. Je suis honnête avec moi même et je l’admets. Quand je fais une course, j’ai besoin de plus de temps pour récupérer. »

Depuis son retour, Zlatan Ibrahimovic semble avoir pris le leadership au sein du groupe à Milan. Il revient sur sa façon de concevoir cette leadership :
« J’ai beaucoup appris de ce point de vue. Il y a différents leaders dans un groupe. J’ai entendu certains commentaires en Suède : Il fait des gestes d’agacement sur le terrain. Avant tout, je veux clarifier le fait que je suis comme je suis. Je ne peux pas changer mon aspect, je ne peux pas changer la personne que je suis où mon style de jeu. Je réagis en fonction de qui je suis. Chacun a sa propre perception de voir les choses, chaque leader est différent. Si je demande beaucoup ? Oui. Si je pousse les autres à donner le meilleur d’eux-même ? Oui. Si j’accepte une mauvaise passe? Non. Je suis comme ça et mon équipe l’a accepté. Tous m’ont acceptés. Il y a seulement en Suède où j’ai le droit à ce type de critiques. Tout ce que je fais c’est d’obtenir une réaction, le maximum. Je suis venu à Milan, et eux veulent que je sois comme ça. Ils m’ont dit : fais ce qui faut faire, nous te suivrons ».

Source de l’ITW : Sport Bladet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :