AC Milan

Une chance à ne pas manquer : le sprint final !

Ce soir, le Milan affronte le Carpi , le dernier train à prendre pour les hommes de C. Brocchi. Et oui, vous avez bien lu, le nouveau tecnico du Milan AC a été promu cette semaine de l’équipe jeune à l’équipe première.

Le départ de Miha : la défaite contre la Juve dimanche dernier a été fatal pour le serbe. Paradoxalement, le match contre la Vieille Dame ( défaite 2-1) aura été le meilleur match disputé par les Rossoneri cette saison. La sensation est que la décision a été prise avant ce choc. La surprise a été d’autant plus générale qu’il ne manque plus que 6 journées avant la fin de la Série A et une finale très importante de Coupe d’Italie synonyme de qualification directe en Europa League.
Le choix de placer C.Brocchi comme nouvel entraineur , voulu uniquement par Silvio Berlusconi, est très suprenant sachant les échecs sans nom de la gestion signée C.Seedorf et surtout Pippo Inzaghi ( Brocchi a exactement le même parcours avec des résultats moins brillants). Les prochaines semaines seront décisives pour savoir si il s’agissait de la bonne décision.

Milan – Carpi , no joke ! Le dernier match de la34ème journée de la Série A présente de nombreux enjeux pour les deux équipes. En effet, le Milan peut et doit profiter des faux pas de Inter et Fiorentina ( ils ont lamentablement perdu contre Genoa et Udinese) afin de revenir dans la lutte pour la 4ème ou 5ème place.
En effet, une 5ème place permettrait de passer un été plutôt tranquille.. En ce qui concerne Carpi, les hommes de Mr Sannoni peuvent assurer le maintien en Série A.
En cas de victoire ce soir, le Carpi compterait 4 points d’avance sur le Frosinone et 5 sur le Palermo. L’occasion est énorme pour cette équipe qui a toutes ses cartes à jouer ce soir.

Voilà les enjeux de ce match qui sur le papier parait un match « facile », mais le football n’est pas une science exacte et ce soir , aucune erreur d’appréciation ne sera autorisée.

Les nouveautés : en ce qui concerne les formations, C.Brocchi n’a pas et ne fera pas de grandes révolutions. En effet, pas de changement parmi le gardien Gigio et la défense.
La grande différence par rapport à l’ère Mihajlovic concerne le module, un 4-3-1-2 avec Boateng en tant que numéro 10 devant Bacca et Super Mario.
Milan : Gigio, Abate, Alex, Romagnoli, Antonelli, Jack, Monto, Poli, Boa, Bacca et SuperMario.

Ce soir, l’occasion est trop grande pour la laisser « sfuggire ». Forza Milan!

Referencement
 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :