AC Milan

Un super Milan tient tête au Barcelone de Messi

 

1/4 de finale des Ligue des Champions , le choc entre le Milan et le Barcelone a vu les deux meilleures équipes d’Europe sur le terrain qui n’a pas vu de vainqueur ( 0-0). Beaucoup d’occasions de part 

et d’autres : le Milan aurait pu passer avec Robinho et Ibrahimovic , le Barça très dangereux avec Messi , Xavi. Revenons sur une soirée incroyable.

 

San Siro , 20H45 : Un Milan – Barcelone n’est jamais facile à jouer même si les espagnols étaient favoris. Allegri a peu de choix vu l’émergence à l’infirmerie . Voici la formation rossonera : Abbiati, Bonera, Mexes, Nesta ,Antonini, Ambrosini, Seedorf , Nocerino , Boateng , Robinho, Ibrahimovic. A noter les conditions très précaires de Nesta , Boateng et Robinho qui sont d’ailleurs sortis à cause de leur condition. Allegri a magnifiquement interprété la partie car dès le début le Barcelone est sous pression : dès la deuxième minute Robinho se trouve tout seul devant V.Valdes après un pressing très haut mais sa frappe ira incroyablement au dessus. Un peu plus tard , Ibrahimovic recevra un ballon en profondeur qui ne saura pas exploiter qui démontre que l’Europe est sa grande faiblesse ( si l’adversaire aurait été Palermo , le ballon serait rentré). La suite est très risquée pour le Milan , les espagnols imposent leur jeu avec un fort possession de balle ( 65% en première mi-temps) mais les Rossoneri tiennent bon derrière grâce à un assez bon repli défensif et surtout certains ne sont pas en soirée ( Messi , Iniesta , Xavi) . Effectivement, Allegri demande à Ambrosini ( son meilleur match depuis longtemps) , Antonini ( héros ce soir) et surtout Nesta ( en grande forme) de marquer le meilleur joueur du monde Lionel Messi. Et si l’argentin arrive à s’échapper une seule fois dans la première mi-temps c’est le mérite de ces trois là qui ont marqué le meilleur buteur de l’Histoire du club catalan. Le Milan fatigue à repartir mais à la pause le score est de 0-0 avec domination catalane .

Une reprise plus équilibrée : La deuxième mi-temps est de nouveau une lutte au milieu de terrain où le Barcelone surclasse les Rossoneri malgré les résistances des anciens ( Seedorf et Ambrosini) . A la 55ème minute , Allegri effectue le premier changement Robinho pour El Sharaawy. Le brésilien ce soir a déçu mais il aura d’autres occasions pour se rattraper. Le fait de le mettre dès la première minute n’était peut être pas la meilleure chose. La sortie de Robinho permet au Milan de jouer beaucoup plus haut et on voit énormément la manoeuvre milanaise qui tente d’attaquer tant bien que mal. Le Barcelone joue en contre (chose très rare)  mais aucune des deux équipes ne trouve la faille. Le Barcelone se montrera les plus dangereux notamment à la 88ème minute lorsque Antonini sauve la patrie quand Tello tire alors que Abbiati est battu , le défenseur italien n’hésite pas à se sacrifier en taclant l’espagnol pour conserver le 0-0. La partie à San Siro se termine sur ce score entre polémique , regret mais également beaucoup de satisfaction à avoir réussi à tenir tête à la meilleure équipe du monde et à lui avoir imposer un jeu. Le retour aura lieu le 3 avril prochain où le Milan retrouvera Abate et Van Bommel , 2 joueurs fondamentaux qui risque de changer beaucoup de choses…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :