Articles Mercato Story

MERCATO STORY : L’arrivée du numéro 9 du Milan AC, Filippo Inzaghi !

L’été 2001 a été le mercato des grandes opérations pour le Milan AC : au-delà de l’arrivée de Rui Costa (https://acmilanmania.net/mercato-story-larrivee-de-rui-costa-a-milan-pour-85-milliard-de-lire/), le club lombard avait la ferme intention de s’arracher des services Filippo Inzaghi. Une opération qui s’est conclue début juillet pour des chiffres records : 70 milliard de lire et le jeune Cristian Zenoni avec un salaire de 7 milliard annuel pour le nouveau numéro 9 milanais. Retour sur l’arrivée de Pippo Inzaghi à Milan.

Les sacrifices pour l’arrivée de Pippo Inzaghi !

L’amitié avec Schevchenko et l’envie de nouveaux challenges sont les deux raisons principales (parmi tant d’autres) du départ d’Inzaghi de la Juventus pour le Milan AC. Les chiffres dépensés sont un investissement record pour l’équipe (le plus cher achat pour le club lombard qui a été dépassé par la suite). Le Milan voulait créer une attaque de rêve Rui Costa (recruté durant le même mercato) Inzaghi et Schevchenko. De quoi rêver.

Mais les Rossoneri ont fait des sacrifices pour y arriver : Gianni Commandini a été vendu (qui était estimé par le club) et Cristian Zenoni qui a été inclus dans l’affaire. Le Milan AC veut revenir au premier plan et fait rêver les tifosi au moins sur le papier : le but est de créer un duo gagnant Inzaghi-Shevchenko pour assurer un maximum de buts. La bataille à la Roma contre Totti, Batistuta et Montella est lancée.

Inzaghi arrive à Milan et passe les visites médicales dans le plus grand des secrets mais les tifosi sont quand même présents, ils l’ont attendus devant l’hôtel et lui mettent une écharpe du club autour du cou. Inzaghi quitte la Juventus en bout de course. Il avait besoin d’un nouvel environnement, de nouveaux objectifs et de nouvelles perspectives. Il laisse la Champions League pour jouer la Coupe UEFA (ndrl Europa League) avec le Milan mais peu importe. Les Rossoneri ont de l’ambition à revendre et veulent revenir sur le devant de la scène.

Inzaghi au temps de la Juve en compagnie de Del Piero

Pippo Inzaghi, une transaction risquée ?

Le club milanais suivait de près Filippo Inzaghi depuis un petit moment et son arrivée est tant attendu. Les sceptiques disent qu’Inzaghi n’arrivera pas à s’entendre sur le terrain avec Shevchenko, que les deux joueurs ne sont pas complémentaires et auront le même rôle, seul le temps nous le dira.
Galliani, Braida et Berlusconi pensent différemment et n’ont pas hésité une seconde lorsque l’occasion s’est présentée. Ils ont décidé de sacrifier Zenoni, où le Milan avait besoin d’un renfort sur le côté droit. Mais le Milan avait plus besoin d’Inzaghi comme l’exprime Adriano Galliani : « Nous avons besoin d’un joueur qui assure 20 buts par saison en plus de Schevchenko ».

Le Milan a beaucoup travaillé durant cette session de mercato pour renforcer le secteur offensif : outre la super arrivée de Pippo Inzaghi, le club lombard s’est assuré des services d’un autre attaquant Javi Moreno, meilleur buteur de la Liga qui viendra en renfort, mais sera vraisemblablement remplaçant. Car aujourd’hui, la priorité est le duo Inzaghi-Shevchenko pour revenir au premier niveau et faire rêver les tifosi.

Fatih Terim accompagné de la nouvelle recrue Filippo Inzaghi

Le choix sur de Pippo Inzaghi : les avantages de rejoindre les Rossoneri.

A Milan, Inzaghi retrouvera des amis de la Nazionale : Albertini, Maldini et Ambrosini. Une des raisons qu’Inzaghi a choisi le Milan est le groupe qui a été construit à Milanello. Les joueurs s’entendent bien et Pippo Inzaghi saura s’intégrer facilement.

Bien sur, la proximité proche de sa maison, le goût du challenge (et quel challenge à Milan!), vivre dans une ville comme Milan, et ce choix était la seule alternative possible à la Juventus selon Inzaghi lui même.

Il a une envie énorme de recommencer à zéro, et il commencera à s’entrainer en Sardaigne avant la reprise des entrainements (prévu pour le 16 juillet 2001). Les amis sont catégoriques : «Il est super enthousiaste, et quand il a cet enthousiame, il réussit tout ce qu’il entreprend».
Shevchenko est déjà impatient d’accueillir son nouveau partenaire de terrain : «Si Pippo arrive, on s’amusera». Les deux amis ont échangé par téléphone durant leurs vacances respectives, où ils les ont passées dans le Sud de la France sur la Cote d’Azur, en France.

Filippo Inzaghi est né à Piacenza le 9 aout 1973 (il a 28 ans quand il arrive à Milan), la Juventus l’avait acheté en 1997 pour 23 milliard de lire. Inzaghi arrive à Milan, pour la somme record de 70 milliard de lire qui a l’habitude de dépenser beaucoup pour les attaquants. Shechenko, par exemple, avait été payé un peu moins de 50 milliard en 1999 auprès du Dynamo Kiev.

Inzaghi a joué 168 matchs de Serie A (dont 120 avec la Juve), pour mettre un total de 83 buts (57 avec la Juve). Il a marqué un total de 89 buts avec la Juve toutes compétitions confondues. En Europe, personne à la Juve marque comme le nouveau 9 Rossonero (27 buts égalité avec Bettega), le Milan fait un investissement pour l’Europe et revenir au sommet.

Sources : Gazzetta dello Sport, Transfermarkt, Acmilan.com.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :