AC Milan

Le dilemme Sinisa Mihalovic

Bonjour tout le monde,

         Depuis notre dernier article publié l’été dernier ( Retour d’Ancelotti), beaucoup de choses se sont passés dans le monde de l’AC MILAN. La nomination de Sinisa Mihajlovic en tant que technique des Rossoneri, la telenovela avec Mr Bee pour acquérir des parts du club ( qui reste un grand mystère) ou encore le déroulement d’une saison somme toute satisfaisante mais constamment critiquée par les médias.

Sassuolo -Milan, fatal choc! Comme vous le savez sans doute, ce week end a été l’occasion pour les Rossoneri de se déplacer à Sassuolo, en Reggio Emilia, terrain hostile pour les milanais car depuis 2011 le Milan ne s’y est jamais imposé. Non seulement, le Milan ne s’y est jamais imposé, mais , cela a entrainé le Milan dans le chaos. On pensait que pour cette saison, les choses allaient être différentes mais rien à faire : les hommes de S. Mihajlovic perdent 2-0 après un début de partie très prometteur ( trop?).
En effet, durant les 20 minutes de jeu, les Neroverde ne voient pas le terrain : 2 duels perdus de Honda ( tout seul face à Consigli) , la barre de Alex sur un coup franc, des choix complètement incensés de Bacca qui aurait du servir SuperMario dans la surface…
Enfin bref, vous connaissez la suite : sur un corner concedé bêtement , une erreur d’inattention permettra à Duncan (ex-Inter) d’ouvrir le score et de le conclure car le Milan ne réagira pas.

Réactions de la presse : Malgré les dernières prestations des Rossoneri plus que convaincantes ( 9 parties sans défaite, la dernière en janvier contre Bologna), le Milan semble retourner l’équipe fragile et décevante de début de saison.
Mais est il possible que en 90 minutes, le sentiment qu’on avait d’une équipe solide, compacte, défensivement imperméable, puisse tout d’un coup être remise en question de la sorte?
En effet, le Milan a déçu mais n’oublions pas que  Romagnoli, Montolivo et Niang ( 3 joueurs indispensables quand on voit ce qu’on fait leurs remplaçants ) étaient indisponibles.
La vérité est que sans les 11 titulaires, cette équipe est d’une qualité médiocre. Il suffit de voir le nombre de ballons perdus par Bertolacci ou encore la justesse technique de Zapata sans parler de l’inertie de SuperMario. Bref, le mercato estival et hivernal ( seule recrue: Boateng, ou est il maintenant?) a été complètement raté.
Le Milan devait prendre un milieu organisateur ( style Banega) et surtout un attaquant qui fait marquer ( on parlait d’un retour d’Ibra, vous vous en souvenez?).

Les objectifs de cette fin de saison sont au nombre de deux : réussir à finir 5è pour éviter les barrages d’Europa League ( l’Inter est seulement 4 points devant nous) et de gagner la Coupe d’Italie qui manque depuis 2003.

Tous les autres discours concernant les critiques sur l’équipe ou encore le changement d’entraineur sont des rumeurs visant à destabiliser tout ce qu’on a créér de bien depuis le début de saison.

RDV dimanche à 12H30 pour un autre duel fondamental : Milan-Chievo.

Forza Milan, Io tifo Milan e ne sono fiero!

 

 

 

 

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :