Actualité Dossiers

Le bilan d’Ante Rebic : la révélation de l’année?

Ante Rebic, recruté cet été par l’AC Milan est issue d’une double opération : les Rossoneri ont récupéré le croate pour un prêt de 2 ans soit jusqu’en juin 2021, et en contre-partie André Silva a fait le chemin inverse à Francfort. L’international croate de 26 ans revenait en Italie après son expérience à la Fiorentina et à l’Hellas. A t’il réussi à s’imposer à Milan et à confirmer après les bonnes prestations en Allemagne ? Focus sur la nouvelle pépite milanaise.

Rebic, quel désastre !

La première moitié de saison pour Ante Rebic est très compliquée que ce soit avec Giampaolo ou Pioli. Avec l’ex entraineur de la Sampdoria, Ante Rebic est bloqué par le système de jeu (4-3-1-2 puis 4-2-3-1 voir 4-3-3) et surtout il lui préfère très souvent Rafael Leao voir même Bonaventura !. Les quelques minutes jouées par Rebic sont insuffisantes et il ne montre aucune réelles qualités sur le terrain. Il est souvent mal positionné, et n’a pas le rythme et l’explosivité qui est en principe sa force. L’aventure de Giampaolo se termine au plaisir de Ante mais le résultat est le même avec Pioli. Giampaolo l’utilise seulement 64 minutes de jeu durant toute son expérience à Milan.

Pioli change de système de jeu et passe en 4-3-3 qui semble être adapté au jeu de Rebic. Mais pour autant, son ex entraineur du temps de la Fiorentina lui préfère constamment Hakan Calhanoglu à gauche dans le 4-3-3. Au 30 octobre, il aura disputé seulement 73 minutes de jeu ce qui fait de lui l’un des joueurs les moins utilisés de l’effectif du Milan. Il trouve du temps de jeu contre la Lazio (54′) mais le constat est sans appel : lent à la manœuvre, hors condition physique, méconnaissable. Certains iront jusqu’à dire qu’il débarque d’une autre planète. Sa première titularisation contre le Napoli n’est pas bonne où il joue seulement 45 minutes et sort à la pause sur blessure. Ensuite 4 matchs sur le banc pour cloturer une année 2019 désastreuse.
Fin décembre, le départ semble certain avec un retour probable à la base, à Francfort. Mais ce retour ne se fera pas et Rebic se révèlera à Milan.

2020, enfin le vrai Rebic : l’arrivée d’un serial buteur !

La saison de Rebic commence le 19 janvier 2020, contre l’Udinese. Jusqu’à présent, il avait très peu joué et rien montrer à Milan. Ce jour là, il réalise un doublé victorieux à la dernière minute pour un 3-2 final. Il devient l’homme du match en réalisant une prestation folle et on assiste à l’arrivée d’un tout nouveau joueur, une machine à marquer. Le match suivant, (contre Brescia), il est encore sur le banc mais comme face à Udine, il rentre et marque le but de la victoire. Il est désormais le joker de Pioli, le 12è homme décisif. L’arrivée de Zlatan lui a fait beaucoup de bien et son arrivée coincide avec les prestations explosives de Ante ! Il devient très rapidement titulaire par rapport à Leao et il apporte sa course, son dribbling et surtout son instinct de buteur : c’est un renard des surfaces « à la Icardi » : il devient le partenaire idéal de Zlatan Ibrahimovic.

Ante Rebic inscrit 6 buts en l’espace de 7 matchs de Serie A et il est ainsi devenu le meilleur buteur du club cette saison. Il a montré tout son potentiel et ses qualités redoutables. Il a aujourd’hui toute sa place à Milan qui pense très sérieusement à le racheter de Francfort qui souhaiterait 40 millions d’euros pour lui.

Pour répondre au titre de l’article, Rebic est vraisemblablement la révélation de l’année car tout portait à croire qu’il ne serait pas rester en janvier. Au final, il a su trouvé sa place et il s’est révélé un élément indispensable dans une équipe en construction. Tout juste brillant.

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :