AC Milan Actualité

La nouvelle politique salariale de l’AC Milan imposée par Gazidis

Selon la Gazzetta dello Sport, la révolution imposée par Ivan Gazidis ne s’arrêtera pas au départ de Boban (et surement de Paolo Maldini). La grande nouveauté serait de baisser la masse salariale en ayant une moyenne de salaire entre 1,5 millions et 2 millions d’euros à partir de maintenant. Les seules exceptions seraient pour Ante Rebic (en prêt) mais la aussi son rachat est désormais remis en question (rentre t’il dans la politique de Gazidis?) et la grande interrogation sur Zlatan Ibrahimovic.

Tous sous le seuil des 3 millions

Cette stratégie a une ligne claire et définie : reprendre la politique des jeunes, les faire grandir et les revendre à prix d’or : voilà la philosophie de Gazidis (la même utilisée qu’avec Arsenal). Mais certains joueurs risquent de ne pas apprécier cette nouvelle politique : Gigio Donnarumma qui gagne 6 millions d’euros net par an et un renouvellement à négocier et Alessio Romagnoli qui touche 3,5 millions d’euros. Selon Gazidis et Elliott, cette politique est le seul moyen pour rééquilibrer les comptes et ce serait la base du nouveau projet, le « low cost ».

Théo : l’exemple parfait

Théo Hernandez serait le modèle parfait à suivre. L’ex défenseur du Real Madrid a accepté les Rossoneri en acceptant de baisser son salaire (de 2 millions à 1,5 millions). C’est l’un des moins payés de l’équipe mais c’est le joueur qui obtient les meilleurs résultats. Il faut dire que son arrivée est un véritable « capolavoro » de Paolo Maldini fait cet été mais ça c’est une autre histoire..

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :