Articles Interview Live Milan

IBRAHIMOVIC : « Rangnick, je ne le connais pas mais lui me connait. »

Zlatan Ibrahimovic, l’homme fort du moment du Milan AC, celui qui a réussi à donner un sens à la saison du club rossonero s’est exprimé auprès du magazine Sportweek (https://www.rcsmediagroup.it/brand/sportweek/). Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il en a contre tout le monde, à commencer par Gazidis et les objectifs actuels de la direction.

Zlatan toujours plus loin du Milan AC?

Zlatan Ibrahimovic avait déjà commencé son show dans le post Milan-Juve (Zlatan Ibrahimovic annonce son départ?) et continue sur sa lancée après ces nouvelles déclarations:
« Ibra joue pour gagner quelque chose, ou bien il reste à la maison. Je ne suis pas un joueur d’Europa League, le Milan non plus comme disent certains. Rangnick? Qui es ce? Je ne le connais pas! Mais lui, forcément il me connait.
Avec Gazidis, face à face nécessaire. Mais si les choses restent ainsi, impossible de rester, tout dépend du Milan. Beaucoup dépendra des objectifs du club. Nous avons besoin d’objectifs et de motivation pour jouer quelque chose d’important. Je ne joue pas pour un contrat mais pour les défis que cela procure.
La culture du résultat est très important dans le football. L’autre jour, Mino (ndrl Raiola) m’a appelé et m’a demandé une seule chose : si je m’amusais à jouer au football. Et je lui ai répondu que oui. C’est la seule chose qui compte. Si j’attends un appel du Milan ? Personne ne m’a appelé.« 

Zlatan, preuve d’affection au Milan AC et défend Stefano Pioli.

La journée d’hier a été très riche en terme de communication pour l’attaquant suédois de 38 ans. En plus des déclarations très directes auprès de Sportweek, Zlatan a également présenté sa nouvelle application de « coach training »et revient sur sa mentalité et son ressenti de cette saison.
« A 38 ans, tu dois être un leader, tu as beaucoup plus d’expériences que les autres. Je m’attends que mes coéquipiers soient des professionnels et s’entrainent pour atteindre nos objectifs communs. Je dis ce que je pense, notamment qu’on serait en lutte pour le Scudetto si j’étais arrivé dès le premier jour. Nous ne sommes pas inférieurs à la Lazio, Juventus, Inter ou Atalanta.
Pour moi, Pioli est un grand monsieur, car ce n’est pas facile de travailler dans cette situation, toute l’équipe est derrière lui, et ça se voit. Pioli est très similaire à Allegri. S’il avait eu l’équipe d’Allegri, je suis sur à 200% qu’il aurait gagné le Scudetto. »

Les déclarations de Zlatan : ce qu’il faut retenir.

A travers l’ensemble de ses déclarations, Zlatan lance un message clair à la société : il défend Stefano Pioli et rejette l’arrivée de Ralf Rangnick. Ces déclarations sont un « déjà vu » de Paolo Maldini et Zvonimir Boban qui avait déjà écarté la venue de Rangnick (Paolo Maldini : « avec tout mon respect, Rangnick n’est pas digne du Milan AC »). Zlatan aimerait retrouver un Milan compétitif comme il l’a connu il y a 10 ans lorsque les Rossoneri se battaient pour le Scudetto et la Champions League. Tout laisse à penser que Zlatan laissera le Milan en fin de saison, aussi pour la faible relation avec l’AD du Milan AC, Ivan Gazidis.
Durant la saison, il y a eu de réelles tensions entre les deux hommes, après le départ de Boban et surtout le fameux face à face à Milanello après le confinement et la quarantaine, où Gazidis avait « disparu des radars » pendant 45 jours.
Tout laisse penser que déjà tout est décidé et que cette sortie de Zlatan est un message envoyé au club. Au mois de janvier, Ibrahimovic avait signé pour un contrat de 6 mois mais en donnant sa disponibilité pour 18 mois. Aujourd’hui, tout a changé et son départ est plus que probable. Mais son arrivée en janvier était une surprise, un retour inattendu. Et qui sait, Zlatan serait capable de surprendre tout le monde en signant encore un an. Rien est décidé mais il faut se dépêcher. Le futur du Milan AC peut encore s’appeler Zlatan Ibrahimovic. Le présent est limpide : Zlatan est l’homme décisif du moment, le plus en forme de la Serie A. Et le Milan en profite, on va vivre les 7 derniers matchs d’un Milan 2019-2020 très spécial.



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :