Actualité Coupe d'Italie

Entre frustration et fierté : la Juve bat le Milan 1-0 en finale de Coupe D’Italie!

UCIne très grande prestation du Milan empêche la Juve de jouer à son niveau habituel : la finale se décide par un but de Morata à la 110ème ( le dernier?) après de nombreuses occasions ratées de la part des Rossoneri.

 

Approche parfaite : Cette finale représentait pour les Rossoneri une occasion unique de sauver une saison jusque là décevante. Brocchi préparait cette partie depuis son arrivée, il savait qu’une victoire en finale aurait représenter une « svolta » à cette saison. Il décide d’aligner les meilleurs et change 5 joueurs sur 11 par rapport à samedi dernier. La formation était composée de Gigio, Calabria, Zapata, Romagnoli, De Sciglio, Monto, Kucka, Poli, Jack, Honda, Bacca.
La Juve répondait avec Dybala et le Mandzu en attaque et une défense à 3 composé de Rugani, Barzagli et Chiellini. Pogba était « le leader » au milieu de terrain.
Le stade de Rome , l’Olimpico , est bouillant, 70 000 supporters, tout est prêt pour une soirée inoubliable. Le début du match est déjà une surprise en soi : le Milan a la maitrise de la partie, la 1ère minute est marquée par une possession de balle impressionnante, un pressing incroyable, les joueurs répondent présent, la motivation est à 110 % comme annoncé un peu plus tôt dans la soirée.

Domination totale : la 1ère mi-temps voit une seule équipe sur le terrain, le Milan. En effet, les Rossoneri créent de nombreuses occasions et une domination impressionnante : 60 % de possession de balle. Une chose rarissime cette saison. Les occasions ne manquent pas avec Jack mais surtout Poli : sur une balle en retrait offert par Honda, Poli sans pression tire incroyablement au dessus ! En ce qui concerne la Juve, la Vieille Dame est complétement dépassé dans tous les compartiments du jeu : Kucka surdomine Pogba, le duo Lemina Hernanes (30millions d’euros!) est une catastrophe, le duo Dybala – Mandzu est stoppé par un Romagnoli-Zapata en très grande forme , Calabria et De Sciglio semblent être les Cafu et Serginho de la vieille époque.
En effet, De Sciglio nous semble un nouveau joueur, il n’hésite pas sur son coté gauche à monter lorsque l’occasion se présente et à tirer ( un magnifique tir à la 39è qui passe au dessus de très peu).
Calabria, quand à lui, confirme qu’il doit être le titulaire de demain. Malgré toutes les bonnes occasions, le Milan ne trouve pas le but et à la pause les 2 équipes rentrent sur le 0-0. Montolivo incite à la mi-temps les tifosi à se faire entendre : la réponse est imminente, les applaudissements sont tous pour les Rossoneri.

Les plans sont respectés : Comme on avait dit en avant match, le Milan pouvait et devait jouer le 0-0. Plus le temps passe, plus les Rossoneri pouvaient prétendre à une victoire finale. La 2ème mi-temps est beaucoup plus équilibrée, parce que le Milan a énormément donné en 1ère mi-temps et que Mr Allegri a du recadrer son équipe à la pause. Donnarumma ( qu’on a pas vu jusque là) est en grande soirée ( d’abord sur un centre de Lemina en direction Mandzu), puis un arrêt fantastique sur le petit Paul ( tir dévié par Zapata). Le Milan lutte sur tous les ballons au milieu de terrain, à l’image du meilleur captain Monto de la saison, ( la présence de Conte y est elle pour quelque chose?).
La Juve est en grande difficulté sur le coté gauche avec un Evra surclassé par le duo Calabria-Kucka. Allegri fait entrer Alex Sandro et Cuadrado pour Evra et Lichsteiner.
La Juve est plus offensive et bien plus technique et Brocchi voit en cette stratégie offensive de changer les choses. Poli sort et entrée de Niang. On passe d’un 4-3-3 à un 4-2-3-1 .
Malgré tout, le résultat ne changera pas et on va aux temps additionnels.

Arrivée de la fatigue : les Rossoneri qui ont énormément donné vont forcément souffrir dans ce temps additionnel. En effet, la 1ère mi temps voit la Juve plus présente avec une frappe de loin de Pogba mais la réponse de notre Gigio est bien présente : toujours 0-0.
Sur la même occasion, après un contre mené, Bacca tente la retournée fantastique et le but du siècle. Ballon au dessus de la porte de Neto. On change de coté : toujours 0-0.

Coup Fatal : Allegri décide de passer à la vitesse supérieure, sortie d’un Hernanes mauvais, entrée de Morata. 110 secondes plus tard, Cuadrado lance un centre fantastique et Morata la reprend de volée pour inscrire le 1-0. Brocchi desespéré ( comme tout le Milan) lance Balotelli et J.Mauri dans le final. La dernière frayeur sera encore une occasion du Milan avec José Mauri, une reprise qui passe à quelques centimètres, où Neto était battu. 2 minutes de temps additionnel, où Zapata joue l’avant centre, mais la Juve tient bon et s’assigne la 2ème Coupe d’Italie consécutive.
Le Milan aurait merité cette Coupe sur ce qu’on a vu, mais le nombre incalculables d’occasions manquées condamnent les Rossoneri à une défaite difficile à avaler. Une Juve en grande difficulté a su patienter et marquer grâce à une équipe de grande qualité : Sandro, Cuadrado et Morata sont les hommes qui ont fait la différence. Le bilan est catastrophique pour les Rossoneri : pas d’Europe pour la 3ème année consécutive. Le futur est tout à déchiffrer.. La Juve est au 7ème ciel avec le 5è succès en 2 ans sous l’ère Allegri.

Pagelle

Donnarumma : 7,5. Encore une prestation de champion. Parfait dans les sorties, parfait dans les arrêts, notre Gigio prend de plus en plus d’assurance. Un pari sur l’avenir réussi.

Calabria 8 : Fantastique ce soir. Défensivement parfait jusqu’à la 110è, offensivement il apporte toujours quelque chose, en dialoguant génialement avec Honda et Kucka. Mention spéciale pour un futur talent. En pleurs à la fin du match, il y aura d’autres soirées comme celle-là !

Zapata 7 : Ne souffre nullement le combat avec Mandzu, pas d’erreurs grossières comme à son habitude. Mériterait un renouvellement de contrat.

Romagnoli : 6,5. Souffre un peu plus, mais le client en face s’appelle Dybala, l’homme providentiel de la Juve. Année positive malgré tout.

De Sciglio 8 : Ce soir, nous avons revu le Mattia 1.0 tant apprecié en 2012, lorsque Allegri l’avait lancé en même temps que El92. Il défend, attaque, tire. A 23 ans, Mattia doit rester Rossonero absolument.

Montolivo 7 : Captain Monto a surement fait une des meilleures prestations de sa carrière. Un peu pour l’enjeu, un peu pour la présence du Ct Conte, notre Monto est partout : à la récupération, à la construction, il aura manqué dans la finition. Il faudrait voir un Monto comme ça à chaque match ! Ne démérite pas par rapport à un Thiago Motta !

Kucka 7,5 : gagne son duel face à Pogba. Impressionnant dans les duels aériens, on a retrouvé le meilleur Kucka. A confirmer pour l’année prochaine.

Poli 6 : Il se bat sur tous les ballons comme à son habitude mais l’occasion limpide de la 1ère mi-temps manquée est impardonnable.

Honda 6 : passeur exemplaire, on aurait aimé le voir plus à la finition. Dommage que les coups de pieds arretés ne sont pas son point fort.
Bonaventura : 6,5. En difficulté ce soir. Compliqué le dialogue avec Bacca mais fait la différence par rapport à Rugani. Manque incroyablement le 1-0. La précarité physique l’excuse.

Bacca : 5,5. Trop absent dans la partie de l’année. Dommage. Pourrait partir pour une offre à 35-40millions d’ euros.

Brocchi 6,5 : bonne approche du match, après si les joueurs ne marquent pas il ne peut pas faire grand-chose. Met en difficulté comme jamais la Juve , il a des mérites. Il n’y aura pas eu le happy ending espéré mais il mériterait d’être confirmé.

JUVE

Allegri 10 : La perfection jusqu’à maintenant. Scudetto et Coupe d’Italie depuis son arrivée qui rime avec record. L’entrée de Morata et de Cuadrato qui ont changé le cours de l’Histoire. Petite revanche vis à vis de SB. Tout lui réussi.

Morata 9 : dernière partie avec la Juve. Il leur offre la coupe. Quel meilleur cadeau de départ ?

Cuadrado 7 : Son entrée est réussie. Sa passe est aussi importante que la présence de Morata. Conte l’a bien vu !

Evra 5 : souffre du dynamisme de Calabria-Kucka. Le Milan a bien compris et attaque toujours sur son coté.
Pogba 4 : Souffre de la physicité de Kucka. Son égo surdimensionné l’a ramené sur terre. Si le Chelsea de Conte offre 60 millions à vendre immédiatement. L’Euro risque d’être un flop pour quelqu’un qui considère être Messi, Ronaldo et Ibra mis ensemble !

Chiellini 7,5 : fantastique ce soir, la défense tient bon grâce à ses interventions.

(1 commentaire)

  1. Génial ce blog! Un peu frustrant d’avoir perdu cette finale, ça aurait fait du bien au moral
    J’espère que Brocchi sera confirmé! ForzaMilan!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :