AC Milan Actualité

EDITO : Pourquoi maintenant ?

Zvone Boban est remercié par l’AC Milan : décision unilatérale prise par Ivan Gazidis. Le ton est donné, la sentence est sans appel : la sortie de route de Boban faite à la Gazzetta dello Sport de ce week-end est défintive. Ivan Gazidis, AD du Milan, ne plaisante pas et emploie les grands moyens : licenciement sans préavis pour l’ex Chief Football Officer.

On ne va même pas rentrer dans la polémique de savoir si oui ou non, la décision est juste, mais surtout on va se focaliser sur le timing : parce que oui cette cassure entre Gazidis et Boban ne date pas d’hier, il est vrai que sur certains sujets de mercato, les deux hommes se sont opposés très fortement. Paolo Maldini a toujours joué le rôle de médiateur mais les ambitions voulues par les ex gloires de l’AC Milan d’une part et les exigences imposées par Elliott de l’autre (à la baisse) ont fait que le divorce était inévitable.

Mais pourquoi le faire maintenant à deux jours d’une partie fondamentale, du match de la dernière chance des Rossoneri? Gazidis ne pouvait il pas attendre patiemment la fin de semaine? En prenant cette décision, il fragilise une direction en difficulté et lance un message plutôt négatif à entraineurs et joueurs : l’AC Milan n’est pas soudé et on pense déjà à l’année prochaine. Le Milan rencontre la Juventus en demi finale retour de Coppa Italia qui vaut son billet pour la finale (1-1 après le match aller à San Siro).

Je déplore vraiment cette communication et encore une fois c’est malvenu : cette guerre d’égo entre Boban et Gazidis (la même qu’il y avait eu entre lui et Leonardo au passage) n’aide pas un Milan trop fragile pour passer outre. Et mercredi, cette demi finale de Coppa Italia qui sonne déjà comme une mission suiscide. Le seul gagnant dans cette histoire sont les autres. Comme trop souvent dernièrement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :