SERIE A : Le sprint final pour le Scudetto.


Qui au début de la saison aurait pensé voir l’AC Milan de Stefano Pioli être le grand favori pour la victoire du Scudetto à 3 journées de la fin du championnat ? A reprendre les pronostics de la Gazzetta dello Sport, et des réseaux sociaux, lors de la pré-saison, pas grand monde. Les Rossoneri étaient en ballottage pour un top 4 final, et pour autant, après la victoire contre la Fiorentina à San Siro, dimanche dernier, l’AC Milan est bien le grand favori pour la victoire finale, seul l’Inter a su suivre le rythme des milanais.

La force du collectif et la continuité du groupe.

A quoi pouvons-nous attribuer ce phénomène à Milanello ?  A l’été dernier, après les départs de Donnarumma et Calhanoglu, (https://acmilanmania.net/2021/08/19/ex-milan-gigio-donnarumma-revient-sur-les-raisons-de-son-depart/),la saison du Milan s’annonçait compliqué pour les plus sceptiques. Mais, l’AC Milan est la seule équipe du top 6 (avec l’Atalanta) à avoir donner de la continuité. Les Champions d’Italie perdaient Antonio Conte et leur meilleur buteur (Lukaku et Hakimi), la Juventus avait fait le choix de laisser partir sa superstar (CR7 et retour d’Allegri), le Napoli changeait encore d’entraineur avec Spaletti, sans parler de Lazio et Roma avec un nouveau projet (Sarri et Mourinho). Les Rossoneri qui avaient fini 2è la saison dernière, rattrapé par une super Inter, et surtout avait joué de malchance : Covid et blessures avaient eu raison des milanais. Mais c’était pour revenir plus fort. Cette saison, beaucoup moins de blessés, et un effectif plus complet font qu’on les revoit en tête d’affiche.

La meilleure attaque est la défense : Cocorico !

Un peu de chauvisme ne fait pas de mal de temps en temps. Cette année, l’équipe de Stefano Pioli n’a pas été épargné par les absences en défense mais c’est le point fort de l’AC Milan de cette saison : depuis le 1er janvier, l’AC Milan est la 2è meilleure défense d’Europe juste derrière Liverpool. Nos français sont à l’honneur : Mike Maignan réalise une saison exceptionnelle, arrivé dans le scepticisme général, il a réussi à remplacer Gigio Donnarumma, et même bien plus : on ne se rappelle pas d’un gardien aussi fort, au temps de Nelson Dida. Calciomercato.com disait que Mike aurait rapporté 22 points à Milan cette saison, mais on en reparlera plus tard car les travaux d’Iron Mike sont vraiment exceptionnels.

Le Viking de la défense a déclaré forfait après 2 saisons exceptionnelles : Simon Kjaer. Sa terrible blessure signifiait saison terminée pour lui et la panique s’était très vite installée du côté des médias. Kjaer avait été le leader technique de cette équipe du Milan et son absence représentait une perte terrible pour les Rossoneri. On parlait déjà d’un remplaçant durant le mercato de janvier mais entre temps Stefano Pioli a trouvé une solution exceptionnelle : d’abord Romagnoli et ensuite la promotion pour Pierre Kalulu. Ce jeune défenseur arrivé pour 1 million d’euros de l’Olympique Lyonnais jouait sa deuxième saison avec les Rossoneri. D’abord utilisé sur le côté droit, mais surtout en défense centrale. Ce changement de poste a été une bonne pioche car aujourd’hui, la défense est le point fort de l’AC Milan.
Enfin, on ne pouvait pas finir ce récap’ de la défense en ne parlant pas de l’un des meilleurs latéraux gauche en Europe : Théo Hernandez. Sa saison est la confirmation des précédentes avec toujours (beaucoup) de courses, et une place taille patron dans son couloir.

Un calendrier si défavorable que ça ?

Les hommes de Stefano Pioli ont marqué un grand coup en prenant 6 points fondamentaux contre deux équipes de premier rang, comme Lazio et Fiorentina. L’AC Milan a encore 3 matches très compliqués sur le papier, (Hellas Verona, Sassuolo et Atalanta en dernière journée). L’Inter a un calendrier plus abordable mais affrontera des équipes qui se battent pour le maintien.
Les dernières journées de Serie A ont montré que les Rossoneri sont plus à l’aise face à des équipes qui ne se replient pas sur eux-mêmes mais acceptent le jeu et le combat. Les milanais ont 3 finales à jouer en sachant que 7 points seront suffisants pour se déclarer vainqueur peu importe les résultats de l’Inter. Les prochains matchs s’annoncent déterminants et plus qu’intenses. RDV Dimanche à 20H45.

Un avis sur « SERIE A : Le sprint final pour le Scudetto. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :